Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
T’es au courant ?
Par florianbaussart - 26 mars 2010   


+52
35 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Si on doit impérativement savoir si un conducteur est sous tension ou non et que l’on a que sa main pour tester, il vaut mieux le toucher avec le dos de la main.

Détails :

Si la barre est alimentée et que vous la touchez avec la paume de la main, la contraction musculaire due à l’électrisation vous fera serrer la main sur la barre jusqu’à fusion de la peau, provoquant ainsi des dommages irréversibles sur le système nerveux (ce qui est douloureux, convenons-en).

Notons que le raisonnement s’étend à toute partie du corps non préhensile. Sauf exception, il est donc aussi possible d’utiliser sa bite.

“Spontex décline toute responsabilité en cas d’électrisation résultant de la vérification de cette information par un lecteur recherchant un Darwin Award”

Sources :

12992 épitaphes – C. Darwin.
Reperelec.fr – Sécurité et risques électriques


Raph
Raph - 18 mars 2010 - 15:25 - (lien vers ce commentaire)

Sur le même principe, suggestions de quelques lsv sympas qui n’ont étrangement pas encore été écrits…
– lorsqu’on touche une scie circulaire pour savoir si elle est en fonctionnement, il vaut mieux se servir de sa main gauche si l’on est droitier.
– Lorsque que l’on plonge un membre dans l’huile bouillante d’une friteuse pour vérifier sa température, pensez à ne pas mettre le bac à frites après, cela empêche de sortir le bras avant la fin de la cuisson.
– Pour vérifier qu’un fer à souder est à température, il est préférable d’utiliser sa langue: la salive en s’évaporant refroidit la zone carbonisée.



le_boulet
le_boulet - 18 mars 2010 - 18:04 - (lien vers ce commentaire)

oui…tout a fait Raph, j’ai d’ailleurs cet exellent LSV en téte dont je propose a l’auteur de celui-ci de vérifier la véracité par l’expérience cher lui en TP du soir : si d’aventure vous vous introduisez une bouteille dans le rectum, ne l’inséré pas coté goulo, vous pouriez avoir qq problemes a la retirer…



billy_boolean
billy_boolean - 19 mars 2010 - 19:10 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Raph
Raph - 19 mars 2010 - 19:36 - (lien vers ce commentaire)

L’alternatif utilisé dans nos habitation n’a pas cet effet puisque 50 fois par seconde sa polarité s’inverse et donc pas par le nul…

Mouahaha, t’es un rapide toi… Se remettre de la tétanie et ouvrir la main, le tout en bien moins de 2 centièmes de secondes… Impressionnant.

Edit: Je l’ai dis sur un ton badin, parce que je devais être de bonne humeur le jour où j’ai écrit ce com, mais je trouve quand même complètement irresponsable d’affirmer un truc faux (manifestement tu n’y connais rien) avec pseudo explication scientifique à la con à l’appui, quand tu sais que si jamais tu te plantes, celui qui essaiera risque d’en crever. A l’avenir, abstiens-toi…



Eckers
Eckers - 22 mars 2010 - 10:40 - (lien vers ce commentaire)

Je me devais de faire tourner ça. <<il a admis avoir “jeté un papier enflammé dans un jerrycan pour savoir de quel carburant il était rempli”>> Un sous-of du génie… Real content inside!



mansuetus
mansuetus - 23 mars 2010 - 18:32 - (lien vers ce commentaire)

Raph: je cherchais une source pour corroborer une connaissance erronée qui m’avait été transmise : j’avias effectivement ENTENDU que le courant continu collait sa victime à la source alors que l’alternatif la repoussait.

Les sources consultées me disent que ”ça dépend” mais certainement pas du type de tension ! (peut être comme corriolis et les baignoires qui se vident)



Raph
Raph - 23 mars 2010 - 19:27 - (lien vers ce commentaire)

Mans: ça dépend, mais principalement de l’ampérage du courant qui traverse. On peut établir une équivalence par rapport au comportement en cas d’électrisation via un coefficient sur la valeur du courant dans le cas d’un courant continu et le cas alternatif à 50 Hz. Après pour de très haute fréquence, le comportement change, car l’impédance du corps est très différente.

Le fait que l’électrisé s’accroche au câble, ou au contraire le lâche est lié aux muscles excités par le passage du courant, et absolument pas au fait qu’il soit alternatif ou continu.

J’ai peut-être été un peu dur avec billy boolean, s’il s’agit d’une légende urbaine… mais bon, je déteste les pseudo-explications scientifiques qui aboutissent à une connerie.



Lotharius
Lotharius - 23 mars 2010 - 20:02 - (lien vers ce commentaire)

L’explication de Raph me fait penser à la métaphore logotisée de Junk à propos des clôtures électriques qui transforment ou non une vache en kebab.



Julius
Julius - 30 mars 2010 - 23:12 - (lien vers ce commentaire)

La polarisation de notre installation électrique ne change pas 50fois, mais 100 fois par seconde (ou 99fois)...



le_hollandais_volant

Exacte Julius !

et aux US, c’est 120 fois :)



uraniborg
uraniborg - 6 avr. 2010 - 03:13 - (lien vers ce commentaire)

En tout cas ça va faire marrer les formateurs en risques et précautions a adopter face aux basses et moyenne tensions… La fréquence ?? voui ça joue , la tension moyenne (et donc le courant)en alternatif est inférieure au continu.Juste une histoire de racine de 2.
Mais ce qui joue le plus , c’est votre état de santé j’ai vu quelqu’un tomber là ou je n’avais senti qu’un léger picotement !!!!!!!!



Raph
Raph - 6 avr. 2010 - 11:55 - (lien vers ce commentaire)

@uraniborg: oui, c’est un peu plus compliqué que ça. Il existe un coef pour établir une équivalence entre les dégats générés par un courant alternatif et ceux par un courant continu, mais il ne vaut pas racine de 2. Ensuite, ce coef, varie avec la valeur de la fréquence (le comportement pour des fréquences très élevées est complètement différent). Et puis tu parles de tension moyenne à la place de valeur efficace, ce qui n’a pas grand chose à voir (en alternatif, la valeur moyenne est toujours nulle…). Après effectivement, l’état de santé (en incluant l’état psychologique), l’humidité des mains, sont des facteurs extrêmement importants, tout à fait d’accord avec toi.



Julius
Julius - 13 avr. 2010 - 04:18 - (lien vers ce commentaire)

Tout juste !! L’effet joule ainsi que l’impédance de la peau dépendent des fréquences mises en jeu…c’est pour ça que lors de la maintenance des avions notement (fn=400Hz) les opérateurs doivent faire extrêmement attention ; la peau se comportant comme un filtre pass-haut il faut se méfier des hautes fréquences : à 500 Hz, l’impédance de la peau est environ le dixième de celle à 50 Hz!

De plus un autre phénomène est à prendre en compte : la tension de claquage de la peau : une fois que le courant commence à “traverser” la peau celle ci est comme “percée” et ainsi son impédance diminue avec le temps…

Enfin il y a même des cas de personnes électrocutées avec des piles de 9v…



phileasII
phileasII - 15 avr. 2010 - 11:11 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Raph
Raph - 15 avr. 2010 - 12:19 - (lien vers ce commentaire)

On voit aussi qu’il n’y a pas un seul d’entre nous qui a suffisamment de connaissance en électricité pour rétablir une vérité ...

En quoi vois-tu deux théories qui s’opposent? On est tous d’accord… (et il me semble que nous sommes déjà plusieurs du domaine)



Aikanaro
Aikanaro - 17 avr. 2010 - 19:51 - (lien vers ce commentaire)

Le très estimé Raph nous fait signaler que contrairement à la légende, avoir un compas dans l’oeil ne favorise absolument pas l’estimation des distances, merci à lui.



absguebre
absguebre - 18 mai 2010 - 19:26 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



El_Nono
El_Nono - 19 juin 2010 - 17:06 - (lien vers ce commentaire)

J’ai eu deux fois l’occasion dans ma vie de me taper du 220V, 50Hz, me demandez pas les ampères… N’essayez pas!

Je confirme que ça fait contracter les muscles jusqu’à l’épaule. La douleur est vive sur le moment, j’imagine l’ensemble excitation des nerfs plus contraction musculaire, puis diminue petit à petit.

Pour les maladroits comme moi, utilisez des gants (mais évitez les moufles…) et surtout utilisez votre main droite qui est légèrement moins proche du coeur que la main gauche. Je ne suis pas sûr que ça fasse une grande différence mais il vaut mieux prévenir.



mansuetus
mansuetus - 9 juil. 2010 - 15:56 - (lien vers ce commentaire)

El_Nono: tu ne parles pas d’essayer de toucher une ligne sous tension, là, si ?!

Idée cadeau, pour Noël :
http://www.twenga.fr/prix-tournevis-testeur.html



uraniborg66
uraniborg66 - 28 nov. 2010 - 01:55 - (lien vers ce commentaire)
Ce commentaire est caché parce que vous ne l’aimez pas
(ou parce que trop de gens ne l’aiment pas).
Montrer le commentaire - Cacher le commentaire



Ghost
Ghost - 26 déc. 2010 - 19:10 - (lien vers ce commentaire)

Électrisé deux fois, dont une (à 14 ans) où je ne sais toujours pas comment j’ai pu m’en sortir. C’était tout bleu et j’ai eu le pouce et l’index brûlés au 3e degré. Maudit interrupteur de lampe que je n’ai pas débranché avant de le bricoler… Une piste selon mon père serait le lino. A vérifier ;)



bouhiou
bouhiou - 24 jan. 2011 - 19:58 - (lien vers ce commentaire)

en faite vous ne devez jamais avoir un courant superieur a 10 miliAmpere traversant votre corp!!! ( C’est le seuil de non lacher de l’homme), ce qui en tension correspond a 50 Volts car la resistance du corp humain est 5000 Ohme au SEC!!! En milieu humide la tension Mortelle commence des 25 Volts. Ces valeurs sont donne a tous electricien lors de son habilitation electrique. Sinon le dos de la main n’est constituer que de muscle extenseur c’est pourquoi la main est ejecté du conducteur electrique.



romg
romg - 12 juin 2011 - 00:25 - (lien vers ce commentaire)

pour ceux que ça intéresse, ça a l’air d’être une source sûr:
http://www.stethonet.org/fmc/electroc.htm



Elecsir
Elecsir - 22 août 2011 - 13:38 - (lien vers ce commentaire)

Si on doit impérativement savoir si un conducteur est sous tension, on ne le touche pas!
certes les brûlures internes et externes sont fortement liées à la durée d’exposition, mais le coeur est un organes qui n’aprécie pas du tout “les coups de foudres”. même une trés courte décharge de faible puissance peut provoquer un arrêt cardiaque.
@El_Nono: pour les maladroits (et tous les autres), coupez le courant avant de bricoler. (les gants à utiliser sont des gants isolants spéciaux que l’on trouve rarement chez son épicier du coin).



olivier1452
olivier1452 - 22 août 2011 - 13:41 - (lien vers ce commentaire)

on peut aussi utiliser un tournevis “ad hoc” (mon capitaine) pour tester un conducteur; cela fonctionne très bien mais bon, chacun son truc hé hé



nicoze
nicoze - 22 août 2011 - 13:43 - (lien vers ce commentaire)

Je déconseille à tous le monde de ne surtout pas toucher un conducteur si on ne sait si on est pas sur qu’il soit hors tension.
Une simple électrisation peut provoquer de grave problème qui ne sont pas forcément visibles. Cela peut créer une défibrilation cardiaque ou même bruler les organes intérieur sans même brûler la peau. Lorsque quelqu’un est électrisé, c’est que le courant lui a traverser une partie du corps. Si on rentre en contact avec, seulement, un conducteur sous tension au niveau de la peau de la main. Le courant va traverser tout le corps pour s’évacuer au niveau de la terre. Entre la main et les pieds il y a beaucoup d’organes. Je vous invite tous à aller voir ce site. http://www.inrs.fr/htm/introduction_au_risque_electrique.html#electrisationelectrocutions



Ben1
Ben1 - 22 août 2011 - 13:55 - (lien vers ce commentaire)

Le pauvre Timmy dans Jurassic Park aurait donc dû mourir grillé sur cette fameuse barrière électrique de 10 000 Volt?



Dauby
Dauby - 22 août 2011 - 14:12 - (lien vers ce commentaire)

Il me semble que vous n’avez pas lu (ou mal) le résumé :

et que l’on a que sa main pour tester,



Elecsir
Elecsir - 22 août 2011 - 20:42 - (lien vers ce commentaire)

Exact Dauby. de plus, la tension n’est pas précisée. toucher un fil Haute Tension EDF (tombé par terre par exemple) avec un tournevis, même “ad hoc”, est fortement déconseillé.
@Ben1: non, pas forcément. la tétanisation engendre aussi une brutale répulsion.
un collègue a touché avec les paumes des mains deux jeux de barres sous 380V, il a été projeté 2m en arrière.
s’en sortir indemne reste quand même miraculeux.



Jacamable
Jacamable - 25 nov. 2011 - 00:59 - (lien vers ce commentaire)

On peut à la limite toucher avec le dos de la main quand il ne s’agit que du 220 volts mais il y a toujours un risque d’arrêt cardiaque quand même (je pense).
Si c’est une ligne à très haute tension, le simple fait de vous approcher vous électrocutera et vous mourrez de façon certaine avant d’avoir eu le temps d’approcher la main !
Le fait de toucher avec le dos de la main ne peut que concerner un objet que l’on pense débranché, pour être sûr qu’il n’est pas sous tension, comme une ultime vérification, et surtout pas comme un moyen habituel… !



Elecsir
Elecsir - 30 nov. 2011 - 12:08 - (lien vers ce commentaire)

non, on ne peut pas ”à la limite toucher avec le dos de la main quand il ne s’agit QUE du 220V”.
quelques précisions:
On considère qu’il y a risque d’électrocution à partir de 25V en courant alternatif.
en france, la tension EDF pour les particuliers est de 230V depuis quelques années (anciennement 220V).
Le terme Haute Tension commence à 1000V en altenatif, pour les lignes derrière un poste secondaire par exemple, donc le simple fait de t’approcher ne t’électrocute pas. (Très Haute tension désignait anciennement les lignes à partir de 100 000V).
par contre, je suis d’accord avec le fait que “toucher avec le dos de la main… pour être sûr qu’il n’est pas sous tension” sera peut être l’Ultime vérification qu’on fera de sa vie.
Merci de lire Raph plus haut.



Hoxus
Hoxus - 2 fév. 2012 - 17:57 - (lien vers ce commentaire)

Nicoze :
Je déconseille à tous le monde de ne surtout pas toucher un conducteur si on ne sait si on est pas sur qu’il soit hors tension.

Tu nous conseilles donc de toucher le conducteur de manière systématique ?



Hoxus
Hoxus - 2 fév. 2012 - 18:06 - (lien vers ce commentaire)

En ce qui concerne l’électrocution, j’avais souvenir que risque de décès (pour un courant électrique d’une intensité et d’un voltage de la vie courante) dépendait de l’étape dans laquelle se trouvait le coeur au moment de l’electrisation :

Au cours d’un cycle cardiaque, d’une durée proche de 0,75 seconde, il existe une phase critique couvrant environ 30% du cycle. C’est durant cette phase que le coeur est le plus vulnérable. Si une électrisation, d’une durée suffisante survenait en fin de systole, durant la phase critique appelée T, il peut en résulter un fonctionnement désordonné appelé fibrillation ventriculaire pouvant provoquer l’arrêt du coeur. Un premier contact sans conséquence peut être mortel la fois suivante.

http://tpelec.phelma.grenoble-inp.fr/doc/enonce_risques.pdf



lueurobscure
lueurobscure - 2 fév. 2012 - 18:16 - (lien vers ce commentaire)

Est-ce vraiment nécessaire de préciser qu’il faut éviter de tester cette LSV? Quand on était gosse la mention “ne pas reproduire chez vous” n’existait pas et pourtant on est toujours en vie, à croire que les gosses deviennent de plus en plus bêtes…



Mako
Mako - 2 fév. 2012 - 23:11 - (lien vers ce commentaire)

@lueurobscure : Oui, on pourrait partir du principe que le lecteur de spontex soit suffisamment censé pour ne pas tenter de reproduire ceci chez lui. C’est plus préventif, histoire que si un djeun’s tente ça, qu’il ne vienne pas râler (sur le plan légal) comme quoi c’est ici qu’il l’a lu, et que c’était pas marqué que cela pouvait être dangereux (notez que cela fonctionne aussi avec autre chose qu’un djeun’s).

Et on dit un LSV (Le Saviez-Vous ?) ;)



lmlmike
lmlmike - 14 jan. 2013 - 12:37 - (lien vers ce commentaire)

Il n’y a donc que moi qui ai compris un double sens au LSV ?

Je croyais qu’en parlant de conducteur, on parlait de chauffeur (de voiture). Il valait mieux voir s’il était sous “tension” en touchant le dos de sa main plutôt que l’intérieur (si on se prend une bonne claque).

Je suis juste pas réveillé en fait…