Fermer

Connectez-vous

Vous devez être connecté pour faire ça.

Identifiez-vous

Votre compte spontex.org




Ou




Nouveau ?


S'inscrire

Données personnelles ?

Les informations sur ce site sont publiques mais la participation est réservée aux personnes enregistrées. S'enregistrer, ça veut dire "donner un login + un mot de passe". Après, vous pourrez renseigner plus d'informations mais RIEN d'autre n'est obligatoire. Si vous êtes tombé ici, c'est que vous avez voulu faire quelque chose réservé aux personnes enregistrées. De source fiable, j'ai appris que PERSONNE n'était JAMAIS mort après avoir rempli ce formulaire. Si vous ne voulez toujours pas vous enregistrer (libre à vous), vous pouvez continuer votre navigation, sans cliquer sur les liens qui mènent à cette page :-) Merci d'avoir lu jusqu'ici.

Titre
N'hésitez pas à partager nos informations... mais n'oubliez pas de nous citer !
you should never read that.
Kyōto mon amour
Par Arpegius - 24 août 2010   


+94
2 commentaires Spacroyable !
Spitoyable.


Kyōto aurait subi le premier bombardement atomique de l’histoire en lieu et place d’Hiroshima si le Secrétaire à la Guerre des Etats-Unis de l’époque n’y avait pas passé sa lune de miel.

Détails :

A l'issue de la réunion du comité des objectifs américain des 10 et 11 mai 1945, c'est Kyōto qui fut désigné comme la cible n°1 du bombardement atomique à venir – Hiroshima venant en second.

Ayant passé sa lune de miel à Kyōto 30 ans auparavant, le Secrétaire à la Guerre (entre 1940 et 1945) Henry L. Stimson affectionnait tout particulièrement cette ville et en connaissait la grande richesse culturelle. S'il fut favorable à l'utilisation de la bombe atomique contre le Japon, il estima toutefois que la destruction de Kyōto serait un obstacle grave à une réconciliation ultérieure avec le Japon et s'opposa farouchement à la destruction de la ville, allant ainsi contre la volonté du général Leslie Groves.
Kyōto fut finalement retirée de la liste. Vous connaissez la suite…

Quant à Nagasaki, c'est en principe la ville de Kokura et son puissant arsenal qui devaient être bombardés. Cependant, à cause de conditions météorologiques difficiles l'avion a été contraint de changer de cap et c'est le centre industriel le plus proche, Nagasaki, qui a été choisi comme cible secondaire.

Sources :

Wikipedia – Le choix des cibles
Wikipedia – Henry Lewis Stimson
Wikipedia – Kyōto
Wikipedia – Kokura


Makyta
Makyta - 6 sep. 2010 - 02:33 - (lien vers ce commentaire)

J'aime bien le clin d'oeil au film d'Alain Resnais dans le titre, et l'information d'ailleurs que je n'avais vu nulle part ailleurs.



Natural
Natural - 19 oct. 2011 - 02:40 - (lien vers ce commentaire)

C'est surtout pour l'anecdote alors car en grande partie Kyoto a été preservé car c'était un centre culturel très important.

La même raison pour qui officiellement Von Choltitz n'a pas mis Paris a feu et a sang en 1944 :

« Je n'ai ni détruit ni incendié leur ville, parce que j'ai voulu épargner cette honte au peuple allemand et ne pas détruire une ville sans motif et tout particulièrement une ville comme Paris qui est le siège de toutes les culture



jeanjean1331
jeanjean1331 - 10 fév. 2013 - 15:15 - (lien vers ce commentaire)

je ne la bombarde pas car je l'aime,l'autre je la bombarde car je ne l'aime pas,nia nia nia nia nia…